António Guterres veut un accord «solide» sur Chypre

António Guterres Image: Keystone

António Guterres Image: Keystone

La conférence internationale sur Chypre qui s'est ouverte ce jeudi à Genève sonnait également l'entrée dans l'arène diplomatique multilatérale d'António Guterres. Jeudi après-midi, le nouveau secrétaire général de l'ONU a tenu une brève conférence de presse avant la reprise des négociations entre les deux délégations chypriotes. D'emblée, le successeur de Ban Ki-moon a annoncé qu'il ne fallait pas «attendre de miracle» dans l'immédiat.

S'il a joué l'humilité devant un chantier bien engagé mais difficile, António Guterres a aussi profité de l'occasion pour imposer son style. Dans la bouche de l'ancien premier ministre portugais, humble ne veut pas dire effacé. Entouré d'un côté du président chypriote Nicos Anastasiades et de l'autre du président de la République turque de Chypre Nord Mustafa Akinci, António Guterres a donné l'impression de vouloir prendre les choses en main.<...

Ajouter un commentaire

Articles similaires