Brésil : l'ambassadeur grec assassiné par l'amant de son épouse

Un policier militaire brésilien a avoué être l'auteur de l'assassinat de l'ambassadeur de Grèce au Brésil, Kyriakos Amiridis, ont annoncé vendredi 30 décembre les autorités brésiliennes, confirmant une information donnée par la chaîne de télévision Globo TV.

La piste du « crime passionnel » est évoquée. Françoise de Souza Oliveira, l'épouse d'origine brésilienne âgée de 40 ans, a également été arrêtée et placée en garde à vue, a précisé le commissaire Evaristo Ponte, lors d'une conférence de presse. Elle entretient une liaison avec le policier de 29 ans. Les amants sont alors soupçonnés d'avoir planifié le meurtre.

Un troisième suspect, Eduardo Moreira de Melo, le cousin du policier, a également été arrêté. Il est soupçonné d'avoir fait le guet et aidé à transporter le corps de Kyriakos Amiridis. Mme Amaridis aurait promis de verser 80 000 reales (environ 24 000 dollars) à ce proche pour son assistance.

Son corps calciné découvert jeudi à Rio

Cette rocambolesque affaire a éclaté au grand jour quand l'épouse de l'ambassadeur a signalé la disparition de celui-ci, mercredi, alors que le couple passait quelques jours de vacances dans leur...

Explorez...

Ajouter un commentaire