"En Grèce, un an après le psychodrame, la situation reste absolument dramatique"

"Personnellement, je ne vois pas de solution à ce stade pour la Grèce. Les indicateurs ne montrent aucun signe de reprise, au contraire, on a l'impression que la Grèce se dirige vers une nouvelle contraction de ses activités économiques", tel est le constat sans appel formulé par Yves Longchamp, responsable de la recherche chez Ethenea Independent Investors (Schweiz) AG. Un an après le risque de Grexit et peu après le vote en faveur du Brexit,Yves Longchamp est l'Invité du samedi de LaLibre.be.

Extraits:

Un an après la "crise grecque" au sein de l'Union européenne et le plan d'aide, comment se porte l'économie de ce pays ?

En Grèce, un an après le psychodrame et la crise financière, l'économie et le budget se portent toujours extrêmement mal. On ne constate pas d'amélioration notable, la situation macroéconomique reste absolument dramatique : le chômage reste particulièrement élevé (23%), le PIB est toujours un quart en dessous de son sommet de 2009, les investissements et la consommation sont très faibles. Pire, les indicateurs ne montrent aucun signe de reprise, au contraire, on a l'impression que la Grèce se dirige vers une nouvelle...

Ajouter un commentaire