Plusieurs milliers de migrants bloqués en Grèce

Des milliers de migrants étaient bloqués, lundi en Grèce, à la frontière macédonienne, Skopje ayant décidé de ne plus autoriser le passage aux Afghans - AFP

Des milliers de migrants étaient bloqués, lundi en Grèce, à la frontière macédonienne, Skopje ayant décidé de ne plus autoriser le passage aux Afghans - AFP

Effet domino redouté par les autorités européennes, la Macédoine refuse de laisser passer les réfugiés afghans à sa frontière avec la Grèce.

C'est l'effet domino redouté par les autorités européennes. Des milliers de migrants étaient bloqués, lundi en Grèce, à la frontière macédonienne, Skopje refusant de les laisser continuer leur route vers le nord, alimentant les craintes d'Athènes de voir les pays des Bal­kans bloquer leurs frontières et laisser les réfugiés s'entasser chez elle. Près de 5.000 migrants et réfugiés se trouvaient à la mi-journée au poste frontière gréco-macédonien d'Idomeni, après la décision de la Macédoine de ne plus autoriser le passage aux Afghans, pour des raisons qu'elle n'a pas précisées.

Quelque 600 Afghans étaient ainsi bloqués , tandis que le rythme des entrées encore autorisées aux Syriens et Irakiens était «?fortement ralenti?», a indiqué à l'AFP une source policière locale. Sous des banderoles proclamant «?Ouvrez les frontières?», «?Pourquoi un tel racisme???», les Afghans bloqués ont entrepris de manifester sur les voies ferrées de la frontière. La gestion va devenir impossible si d'autres migrants...

Explorez...

Ajouter un commentaire