France-Grèce: Hollande rend visite à Tsipras

Le président de la République, François Hollande (d) et le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, à Ismaïlia, en Egypte, le 6 août 2015.

Le président de la République, François Hollande (d) et le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, à Ismaïlia, en Egypte, le 6 août 2015.

Le président de la République s'envole pour une visite officielle de deux jours à Athènes. Le renforcement de l'investissement français sera un des aspects majeurs de la visite.

Une visite en forme de récompense pour avoir fait passer la pilule de de la rigueur aux Grecs. François Hollande entame, ce jeudi, une visite officielle de deux jours en Grèce annoncée après la victoire d'Alexis Tsipras aux législatives du 20 septembre. 

Il sera question de l'avancée des réformes promises par Athènes et du début de discussions sur la recapitalisation des banques grecques. La crise des migrants -- plus de 500 000 personnes sont entrées en Europe par la Grèce cette année -- sera également au centre des discussions.  

Le premier dirigeant européen issu de la gauche radicale est parvenu en neuf mois, quoiqu'au prix d'un virage à 180 degrés vis-à-vis des créanciers et d'une scission avec l'aile gauche de son parti, Syriza, à remettre son pays sur les rails de la bonne gouvernance européenne, et à se faire désormais généralement bien accepter, voire apprécier, par ses...

Explorez...

Ajouter un commentaire