Grèce: la présidente de la Cour suprême nommée Premier ministre de transition

La nouvelle Premier ministre grecque Vassiliki Thanou, ici à côté de son prédéceseur, a été promue juge de la Cour suprême en 2008. (Crédits : REUTERS/Evi Fylaktou/Eurokinissi)

La nouvelle Premier ministre grecque Vassiliki Thanou, ici à côté de son prédéceseur, a été promue juge de la Cour suprême en 2008. (Crédits : REUTERS/Evi Fylaktou/Eurokinissi)

Le président grec Prokopis Pavlopoulos a désigné, jeudi 27 août, la présidente de la Cour suprême Vassiliki Thanou comme Premier ministre d'un gouvernement intérimaire chargé d'expédier les affaires courantes, d'ici la tenue d'élections législatives anticipées qui pourraient avoir lieu le 20 septembre.  Prokopis Pavlopoulos applique, ainsi, la constitution grecque qui exige que le président de la Cour suprême dirige le pays si aucun parti n'arrive à former un gouvernement de transition, ce qui est le cas aujourd'hui.

La présidente de 65 ans, qui est la première femme à accéder à la tête d'un gouvernement en Grèce, prêtera serment, jeudi 27 août à 19h00, et le nouveau gouvernement de transition prendra ses fonctions le lendemain.

Une juge a la tête du pays

Diplômée de l'école de droit d'Athènes, Vassiliki Thanou a suivi des études supérieures à la faculté de Paris II en droit européen. Elle exerce son métier de juge depuis 1975, et a enseigné pendant six ans à l'Ecole de la magistrature de Thessalonique, rappelle RFI.

Depuis 2012, elle est la présidente de l'Union des juges de Grèce. En 2008, elle est promue juge de la Cour suprême dont elle...

Explorez...

Ajouter un commentaire