Le Parlement grec adopte le troisième plan d'aide

Alexis Tsipras avait appelé le Parlement à approuver l'accord. Image: Keystone

Alexis Tsipras avait appelé le Parlement à approuver l'accord. Image: Keystone

Le Parlement grec a adopté ce vendredi 14 août, après un débat qui a duré toute la nuit, le troisième plan d'aide au pays, d'un montant d'environ 85 milliards d'euros sur trois ans, essentiellement grâce aux voix de l'opposition.

Face à la fronde des députés de sa coalition, le premier ministre Alexis Tsipras a décidé de solliciter un vote de confiance.

Le texte de 400 pages a été adopté par 222 voix pour, 64 contre et onze abstentions. Mais seuls 118 des 162 députés de la coalition ont voté en sa faveur, ont indiqué des collaborateurs de Alexis Tsipras, augmentant les défections dans le camp du Premier ministre qui n'a plus de majorité.

Dans ce contexte, le chef du gouvernement a décidé de solliciter un vote de confiance après le 20 août, date à laquelle Athènes doit rembourser 3,2 milliards d'euros à la Banque centrale européenne (BCE), a...

Ajouter un commentaire