La Grèce et ses créanciers approchent d'un accord sur le troisième plan d'aide

Le ministre des Finances grec Euclide Tsakalotos à Athènes le 5 août 2015.

Le ministre des Finances grec Euclide Tsakalotos à Athènes le 5 août 2015.

Est-ce l'effet de la torpeur estivale ? Ou bien l'absence de Yanis Varoufakis, le turbulent ex-ministre grec des finances, remplacé par le discret Euclide Tsakalotos à la table des négociations ? Ces derniers jours, les discussions entre Athènes et ses créanciers ont progressé à un rythme soutenu, dans une ambiance apaisée. Pour ne pas dire optimiste.

De fait, les deux parties s'entendent pour dire qu'un accord sur le troisième plan d'aide à la Grèce, de 86 milliards d'euros, pourrait être conclu le lundi 10 août au soir ou le mardi 11 dans la matinée.

Les tractations sont « dans la dernière ligne droite », indiquait samedi Georges Stathakis, le ministre grec de l'économie, en écho aux propos encourageants tenus par le premier ministre, Alexis Tsipras, deux jours plus tôt. De son côté, une source européenne confie au Monde : « Tout le monde a travaillé d'arrache-pied et en bonne entente pour que le calendrier soit tenu, les progrès sont indiscutables. »

Boucler le compromis avant le 20 août

Voilà qui tranche avec l'atmosphère houleuse des deux derniers mois, où les volte-face du gouvernement Tsipras et les réticences de...

Explorez...

Ajouter un commentaire