Les opposants au nouveau plan d'aide manifestent à Athènes

Environ 6000 personnes, selon la police, se sont rassemblées à proximité du parlement. Les députés sont appelés à y voter dans la soirée un nouveau train de mesures contestées. Quelque 5000 militants du syndicat PAME, affilié au parti communiste, ont fourni le gros des rangs des manifestants.

Ils ont rejoint au pied du parlement un groupe d'environ 700 protestataires qui ont répondu à l'appel de la centrale syndicale de la fonction publique, Adedy, opposée à un nouveau plan d'aide «barbare».

Un troisième groupe de 300 manifestants a également convergé vers le parlement derrière une banderole disant «Non aux anciens et au nouveau mémorandum», le nom sous lequel sont connus en Grèce les plans d'aide financière à la Grèce, associés à une austérité drastique. Deux plans ont déjà été octroyés au pays en 2010 et 2012.

Explorez...
Ville: 
Pays: 

Ajouter un commentaire