Grèce: le discours pro-oui de Nikos Aliagas divise

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras s'est efforcé vendredi de galvaniser ses compatriotes, les appelant à dire non pour "vivre avec dignité en Europe", alors que le oui semblait progresser avant le référendum crucial de dimanche.

Le Premier ministre a rejoint en début de soirée le rassemblement des partisans du non, fendant la foule de plus de 25.000 personnes massée sur la place Syntagma, devant le Parlement à Athènes.

Au même moment, plus de 22.000 partisans du oui se rassemblaient devant le stade où ont eu lieu en 1986 les premiers jeux Olympiques modernes, reprenant des slogans en faveur de l'Union européenne dans une mer de drapeaux grecs. "Le oui va donner un meilleur avenir à nos enfants", a assuré à la tribune le présentateur vedette Nikos Aliagas.

Le discours du présentateur vedette divise

Il y a les pour...

Nous sommes fiers d'être européens», tweete cet analyste expatrié à Londres.

Inspiring speech in Panathenaic Stadium from @nikosaliagas. We are Proud Greek Europeans and the #Greferendum result will prove it.

? Christos Garmpis (@ChristosGarmpis) July 3, 2015

Cette...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...