Alexis Tsipras rejoint la manifestation du «non» au référendum

A deux jours d'un référendum crucial pour le sort de la Grèce et de la zone euro, le Premier ministre a rejoint le rassemblement des partisans du «non» en début de soirée, fendant la foule de plus de 25'000 personnes amassée devant le Parlement à Athènes.

«Nous fêtons la victoire de la démocratie, la Grèce envoie un message de dignité, personne n'a le droit de menacer de diviser l'Europe», a-t-il lancé sous les acclamations. Le ministre des Finances Yanis Varoufakis, la présidente du parlement Zoe Konstantopoulou, très populaires parmi les partisans de Syriza, savouraient le moment, tout sourire dans le public. Des incidents ont éclaté en marge de cette manifestation en faveur du «non».

Une mer de drapeaux grecs et européens

Au même moment, plus de 22'000 partisans du «oui» se rassemblaient également à Athènes, reprenant des slogans en faveur de l'Europe. «Le ...

Explorez...

Ajouter un commentaire