Grèce : Tsipras prête une "responsabilité criminelle" au FMI

Alexis Tsipras a également fustigé la volonté qu'il prête aux bailleurs de fonds de son pays de vouloir "humilier" son gouvernement - AFP PHOTO / ARIS MESSINIS

Alexis Tsipras a également fustigé la volonté qu'il prête aux bailleurs de fonds de son pays de vouloir "humilier" son gouvernement - AFP PHOTO / ARIS MESSINIS

"Le moment est venu pour que les propositions du FMI soient jugées non seulement par nous mais surtout par l'Europe", a affirmé le Premier ministre grec.

"Le moment est venu pour que les propositions du FMI soient jugées non seulement par nous mais surtout par l'Europe (...) car l'Europe doit discuter non seulement pour la Grèce mais aussi pour l'avenir de la zone euro", a lancé Alexis Tsipras devant son groupe parlementaire, deux jours après l'échec de discussions entre Athènes et ses créanciers, qui risque de conduire l e pays à un défaut de paiement d'ici la fin du mois .

Le Premier ministre grec prête une "responsabilité criminelle" au FMI qu'il tient, en grande partie, responsable de l'actuelle situation du pays. Il a également fustigé la volonté qu'il prête aux bailleurs de fonds de son pays de vouloir "humilier" son gouvernement et déclaré que leur insistance à réclamer de nouvelles coupes budgétaires avait des motivations politiques.

Il a ajouté qu'il voulait d'un accord qui fasse taire une fois pour toutes les voix qui évoquent une sortie de la Grèce de la zone euro mais il a aussi souligné que son gouvernement avait pour mandat de mettre fin à l...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire