Grèce : quelles solutions pour sortir de l'impasse?

DR

DR

? La Grèce reste dans l'euro sans défaut de paiement

Un accord politique. Ce scénario n'est envisageable que si la Grèce trouve un terrain d'entente avec ses créanciers européens. Christopher Dembik, économiste chez Saxo Bank, imagine un accord «a minima»: «personne ne perd la face, c'est une situation de statu quo qui arrange tout le monde».

Le remboursement de la dette. Dans le cas d'un accord, «on peut imaginer que les créanciers gèlent le paiement des intérêts et/ou étalent le remboursement de la dette à trente ans, cinquante ans, pourquoi pas cent ans», analyse-til encore. De quoi laisser le temps à la Grèce de se remettre sur pied.

Une économie à reconstruire. Si la Grèce ne se réforme pas, les mêmes maux produiront les mêmes effets. Elle pourrait à nouveau se tourner vers ses partenaires européens pour demander leur aide. «Elle obtiendrait un troisième plan d'aide, à des conditions similaires aux précédents. La Grèce deviendrait alors une économie subventionnée par les transferts de solidarité venant des autres pays», selon l'économiste. Un statu quo commode mais qui ne changerait rien sur le...

Explorez...
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...