La ND à la recherche d'un mode de scrutin pour désigner le successeur de M. Caramanlis

nd candidats

La question de la procédure de l'élection du nouveau président de la Nea Dimokratia (ND) qui devra succéder à l'ex-premier ministre et président démissionnaire du parti, Costas Caramanlis, reste ouverte après la décision samedi du comité d'organisation de renvoyer la décision sur le mode de scrutin au congrès extraordinaire qui sera convoqué pour le 7 novembre.

Malgré les frictions et les tentions inhérentes à l'enjeu que constitue la présidence du premier parti de l'opposition, les travaux pour conduire vers le congrès extraordinaire décidé par M. Caramanlis au lendemain de la lourde défaite du parti aux élections législatives du 4 octobre se poursuivent dans un respect exemplaire des procédures et du dialogue démocratique.

Le porte-parole de la ND Giorgos Koumoutsakos a expliqué que le comité d'organisation est arrivé à la conclusion que le Congrès est l'organe qui peut statuer sur le changement du mode de scrutin et sur l'élargissement de la base des électeurs.

Les quatre candidats déclarés jusqu'à ce jour, MM. Avramopoulos, Psomiadis et Samaras ainsi que Mme Bakoyannis, s'étaient tous positionnés pour un élargissement de la base des électeurs avec participation de tous les membres du parti.

Bien que la discussion ne soit pas close, le comité d'organisation après une réunion marathon samedi a arrêté les principales modalités pour la désignation du nouveau président du premier parti de l'opposition.

Ainsi, il est rappelé qu tout membre du parti a le droit de proposer sa candidature pour la présidence du parti. Les candidatures devront parvenir au président du Comité organisationnel du congrès au plus tard le 15 octobre à 20h00 et être confirmée le 22 octobre accompagné des signatures d'au moins 50 congressistes, sachant qu'un congressiste ne peut accorder sa signature qu'à un seul candidat. Enfin, la liste des congressistes sera établie sur la base des statuts actuels du parti.

L'option défendue par Evangelos Meïmarakis d'une direction intérimaire du parti désignée par le groupe parlementaire et l'élection du président plus tard par le Congrès ordinaire, semble donc écartée.

Le président de la ND, Costas Caramanlis, a eu des entretiens séparés samedi en cours de matinée au siège du parti, rue Rigillis, avec deux des candidats, Dora Bakoyannis et Antonis Samaras.

i-GR/AE/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...