Démissions en série dans les rangs de Nea Dimokratia

elections stand

Après la démission hier du premier ministre sortant, Costas Caramanlis, quittant la présidence du parti après la lourde défaite de son camp, deux nouvelles démissions de poids lourds de Nea Dimokratia ont été annoncées aujourd'hui, avec l'ex-ministre de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics, Georgios Souflias, et l'ancien ministre de l'Economie et des Finances, Georges Alogoskoufis, qui se retirent de la vie politique.

Le chef de file de la liste des députés d'Etat et ex-ministre de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics, Georges Souflias, a annoncé lundi sa décision de se retirer de la vie politique, soulignant que "son parcours dans la politique est terminé et qu'il n'a pas l'intention de prêter serment en tant que député".

"Je précise qu'aucun poste ou fonction politique ne m'intéresse, que ce soit au sein de la ND ou à un niveau plus élargi. Ce qui m'intéresse, c'est de respirer en dehors de la politique", a précisé M. Souflias.

Plusieurs voix se sont élevées depuis la proclamation des résultats des élections pour reprocher à M. Souflias d'avoir été l'inspirateur de l'option des législatives anticipées. M. Souflias a été élu sur la liste des députés d'Etat et sa place reviendra à l'ex-porte-parole du gouvernement Evangelos Antonaros.

Le président de la ND et premier ministre sortant, Costas Caramanlis, a reconnu en M. Souflias "un collaborateur très proche tout au long de ces années, un homme politique ayant contribué pendant longtemps et substantiellement dans les affaires du pays, les affaires publiques, et dans son parti".

De son côté, la deputé de la ND, Dora Bakoyanni, a relevé que la décision de M. Souflias était la preuve tangible qu'il existe des hommes politiques servant le citoyen avec vertu et courage.

"M. Souflias a été longtemps un combattant dans le grand parti qu'est la ND, mettant en premier avant tout l'intérêt du pays et du parti, laissant derrière lui des réalisations importantes".

Pour sa part, l'ancien ministre de l'Economie et des Finances, Georges Alogoskoufis, qui n'a pas été élu député, a déclaré qu'il se retire de toute activité politique et de parti et revient à ses fonctions universitaires.

Après avoir remercié tous ceux qui l'ont soutenu depuis 1996 jusqu'à aujourd'hui dans son parcours politique, M. Alogoskoufis a souligné que "le résultat des élections législatives nous préoccupe tous".

Plusieurs personnalités du parti ou ministres dans les deux derniers gouvernements Caramanlis n'ont pas été réélus, parmi lesquels Giorgos Alogoskoufis à Athènes A', Fani Palli-Petralia (ministre du Tourisme), Théodore Kassimis (min. dél. Aff. Etrangères) et Lefteris Zagoritis (secrétaire de la ND) à Athènes B', Achilléas Caramanlis (frère du fondateur de la ND) à Serres, Christos Folias (min. du Développement) à Grevena, Yiannis Bougias (min. dél. A la Santé), Sofia Kalantzakou (min. dél. A l'Emploi) et Giannis Valinakis (min. dél. Aux Aff. Etrangères).

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...