Bakoyannis en visite aux Etats-Unis

bakoyannis ny

La ministre des Affaires étrangères, Dora Bakoyannis, en sa qualité de présidente de l'OSCE et de chef de la diplomatie grecque, à Washington depuis dimanche 22 février, a pris la parole lundi à l'Institut des Relations internationales Brookings sur le thème "Sécurité collective au 21e siècle - Bâtir de nouvelles voies", alors qu'elle doit rencontrer mercredi son homologue américaine, Hillary Clinton.

S'adressant aux membres et invités de l'Institut Brookings Mme Bakoyannis, a qualifié l'année 2009 comme "année-défi pour tous", tandis qu'elle a mis en relief l'importance de la présidence grecque de l'OSCE et souligné que la Grèce traite une série de foyers de crise, dont au Kosovo, en Bosnie, mais aussi au Caucase dans le différend Russie-Géorgie.

La ministre grecque a souligné que dans le monde complexe actuel, une approche commune des grands problèmes est nécessaire, explicitant que la puissance modérée de l'Europe peut fonctionner complémentairement à la force militaire des Etats-Unis en vue d'atteindre les objectifs communs, et insistant encore que une Europe forte est dans l'intérêt des Etats-Unis.

Mme Bakoyannis a défendu une coopération euro-atlantique plus étroite, citant à l'appui la prise de position en ce sens du vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, lors de la récente Conférence sur la sécurité organisée à Munich.

Mme Bakoyannis devait également rencontrer, mardi, le président et les membres de la Commission d'Helsinki pour discuter des dossiers de l'OSCE et, par la suite, le président et les membres de la commission des Relations extérieures du Sénat, ainsi que la commission analogue de la Chambre des Représentants.

Le 25 février, Mme Bakoyannis s'entretiendra avec son homologue américaine, Hillary Clinton, puis assistera à un déjeuner offert en son honneur par le sous-secrétaire d'Etat chargé des Affaires politiques, William Burns.

La deuxième partie de la visite de Mme Bakoyannis prévoit des rencontres à New York.

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire