Un mois après les incendies, comment être solidaires

incendies aide

Un mois, jour pour jour, après les incendies qui ont ravagé la Grèce, et en particulier le Péloponnèse et l'île d'Eubée, c'est l'occasion de faire le point sur les nombreuses initiatives de soutien entreprises dans les différentes villes en France. Alors que la première manifestation de soutien à Paris aura lieu aujourd'hui à l'initiative de l'Ambassade de Grèce, à Montpellier, Marseille, Antibes, les mairies de concert avec les associations locales, se mobilisent aussi.

L’association Euro-Grèce-France et la Ville de Montpellier ont été les premiers à se mobiliser dès les premiers jours de septembre. Dès le 9 septembre, à l’occasion de l’Antigone des Associations, un forum rassemblant les associations de la ville, une première collecte était faite. L’association et la Ville de Montpellier espèrent, vu les liens qui unissent Montpellier et sa région avec la Grèce, que les soutiens continueront à affluer. A cet effet un compte spécial a été ouvert, dont les coordonnées sont : Code banque : 13506 Code guichet : 10000 - Numéro de compte : 39005372001 clé RIB : 13

Les chèques, libellés à l’ordre de « Solidarité Montpellier-Grèce », pourront être déposés dans une urne mise à la disposition du public dans le hall de l’Hôtel de Ville du 5 septembre au 5 octobre 2007, ou envoyés à l’adresse suivante : Association Euro-Grèce-France, Espace M.L King 27 Boulevard Louis Blanc 34000 Montpellier.

La Ville d'Antibes Juan les Pins est jumelée, elle, depuis 2003 avec Olympie. La ville a alloué une aide financière de 15 000 euros, votée en conseil municipal, dont l'utilisation sera faite en fonction des indications de la ville jumelle. En outre aux fins d'associer la population à la démarche, des actions complémentaires ont été décidées par la Mission Jumelages les 6 et 7 octobre.

A Marseille, le Consulat de Grèce a ouvert un compte auprès de la H.S.B.C. Marseille-Prado sous l’intitulé : « Consulat général de Grèce - Dons solidarité » Banque : 30056 Guichet : 00192 Compte : 01920015352 Clé 05. Les dons seront reçus soit directement par virement auprès du compte ci-dessus, soit par chèque libellé à l’ordre du Consulat Général de Grèce et adressé à l’adresse de ce Consulat Général, 38 rue Grignan, 13001 MARSEILLE (Tél : 04.91.33.08.69).

Toujours à Marseille, L’Union Hellénique de Marseille et de sa région, et l'Association Port Au Cœur des dockers CGT du port de Marseille ont décidé de parrainer un ou plusieurs villages du Péloponnèse.

A Toulouse, c'est l'Association Horizons Grecs qui a lancé une initiative "Solidarité Grèce" en ouvrant un compte (CODE BANQUE : 10268 - CODE GUICHET: 02564 - N° COMPTE : 101 117002 01 - CLE RIB : 43) pour les virement, quant aux chèques ils peuvent être libellés au nom de "Solidarité Grèce" et adressés au siège de l'Association Horizons Grecs - BP 509 - 31340 AUCAMILLE (contact président Christos Zias 06 25 18 81 42)

A Paris enfin, l'Ambassade de Grèce en France et la Mairie du XIe arrondissement organisent une soirée intitulée "notre histoire commune continue" le samedi 29 septembre avec projections de films, musique et lecture de poèmes à laquelle les participants sont invités à déposer leurs dons ou promesses de dons. (voir détails dans l'Agenda iNFO-GRECE)

Le 8 octobre, à l'initiative de l'association « L’Elan Nouveau des Citoyens », une colelcte sera organisé durant le concert d'Anna Vissi au Grand Rex, dont les organisateurs annoncent également qu'ils reverseront une partie des bénéfices. Les dons seront reversés à l’association « L’Elan Nouveau des Citoyens » pour financer l'achat d'arbres et les actions de reboisement en Grèce.

Notons également le compte spécial ouvert par le Ministère Grec de l’Economie et des Finances pour accueillir les dons, auprès de la Banque de Grèce à Athènes (SWIFT : BNGRGRAA -IBAN : GR9801000230000002341103053)

On ne sera pas complets, si on ne mentionnait quelques initiatives exotiques comme celle du site la-grece.com qui a ouvert dès les premiers jours un compte "solidarité" sur le site d'une banque… américaine (ou presque, la définition du site d'accueil n'étant pas des plus claires, mais apparemment le lien a été retiré depuis, plusieurs internautes y ayant exprimé leur mécontentement du procédé dans le forum associé à la quête). Puis, toujours sur le Net, une pétition "pour sauver les forêts de Grèce" affichant déjà un décompte de 60.000 signatures.

Enfin, concernant l'initiative soutenue par iNFO-GRECE, le fondateur du site info-grece.com Athanassios Evanghelou a clarifié que la nouvelle association en cours d'enregistrement n'entend pas être une caisse d'enregistrement supplémentaire de celles déjà existant. "Nous ne souhaitons pas agir sous le coup de l'émotion d'autant que nous n'avons ni le moyens d'agir immédiatement, ni vocation à suppléer à la mission des institutions officielles. Des actions précipitées et mal calculées peuvent conduire à des dépenses qui pourraient être mieux employées. Il ne suffit pas de se dire "on veut faire quelque chose et on va collecter des dons". Il faut savoir ce qu'on fera avec et aussi avec quelle légalité cela se fera", dit-il.

L'association a entrepris alors une étude devant établir les objectifs à long terme et les moyens appropriés d'action et souhaite offrir entre autre un cadre d'initiatives à toutes les associations culturelles ou communautaires souhaitant agir dans le sens des mêmes objectifs. Par ailleurs, une étude juridique et fiscale du cadre dans lequel devrait évoluer l'association a d'ores et déjà été conduite par le cabinet de l'avocat Panos Lipsos.

"Il ne faut pas que, dans trois mois, on ait tout oublié. Au delà des réparations des dommages causés à la nature et à la population, nous voulons que la catastrophe de cet été sert de leçon pour une meilleure préservation de l'environnement naturel et du patrimoine culturel dans l'avenir. Pour cela l'action de l'Etat ne suffit pas. Nous sommes tous concernés, du Grec qui y habite au Grec vivant à l'étranger, du philhellène attitré au touriste de passage. C'est là que nous souhaitons déployer nos énergies", répondent de concert les initiateurs du projet qui invitent, internautes ou pas, Grecs ou philhellènes, à soutenir dans l'intervalle les initiatives locales et/ou nationales déjà en cours, pour peu qu'elles sont promues par des institutions officielles ou par des associations déjà reconnues pour leurs liens sérieux avec la Grèce.

i-GR

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire