Les éboueurs poursuivent leur grève

eboueurs

Les travailleurs des services de propreté des municipalités ont décidé lundi après-midi, lors d'une réunion du comité exécutif de POE-OTA (Syndicat agents locaux) de poursuivre leur mouvement de grève, considérant comme non satisfaisante la position du ministère de l'Intérieur quant à leur revendication de base qui concerne l'intégration de la branche aux professions difficiles et insalubres.


Mardi, les AG du syndicat se réuniront pour décider de la poursuite de leurs revendications et mobilisations.

Il n'est pas question de réquisitionner les éboueurs, selon le gouvernement

"Il n'est pas question de réquisitionner les agents des collectivités locales", a déclaré lundi le porte-parole par intérim du gouvernement, Evanghelos Antonaros, répondant aux questions des journalistes et renvoyant à un communiqué afférent du ministère de l'Intérieur qui présente les données prouvant que les revendications des travailleurs ont été satisfaites.

M. Antonaros a encore précisé qu'en vue de protéger la santé de la population dans son ensemble et de respecter la légalité, le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires sans porter atteinte aux droits et aux libertés syndicaux, ajoutant "nous avons toutefois l'espoir que la situation se normalisera entièrement très rapidement".

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire