Nouvel essor des voyages scolaires. L'association Arista organise le Retour des philhellènes

arista 2006

Les soucis de la rentrée scolaire passés, profs d'Histoire-géo et de Lettres classiques commencent déjà à l'organisation de leur prochain voyage scolaire. Un homme a passé sa vie à conseiller et accompagner les écoliers et les étudiants, transformant leur curiosité en en graines d'hellénisme qu'au fil de sa carrière il a vu devenir des arbres. A la tête de l'association Arista, qui vient de publier son catalogue 2005-2006, et pour ses 40 ans d'action, Antoine de Neuville propose un retour très particulier sur les terres hellènes, "Le Retour des Philhellènes", autant qu'un voyage-souvenir, se veut surtout le lancement d'une nouvelle vague de philhellénisme.


La Grèce, dont l'histoire et la civilisation figurent à tous les niveaux de l'enseignement primaire et secondaire en France, fait partie des destinations favorites des enseignants. Il y a quarante ans, Antoine de Neuville, alors jeune professeur de Lettres Classiques, s'emportait devant la culture livresque des futurs enseignants du grec et de leur méconnaissance de la Grèce moderne et crée l'association Athena. Avec quelques 3.000 autres enseignants, pour la plupart bénévoles, ils feront découvrir la Grèce à un demi million de Français, élèves, étudiants et enseignants, les amenant dans les lieux même où est née la pensée et le savoir grecque. Jusqu'en 2001, où Antoine de Neuville désormais à la retraite souhaite garder le même cap que celui tenu en 37 ans de militantisme. Alors, en guise de retraite, il se lance dans une nouvelle aventure en créant Arista. Et, innove…

Au côtés des formules classiques Paris-Athènes par avion puis Delphes-Epidaure-Olympie, il propose d'approcher la Grèce par la mer, l'aventure par car puis la traversée de l'Adriatique sur des bateaux luxueux et arrivée à Igoumenitsa. Une formule qui a ravi les premiers participants.

Passant désormais la moitié de son temps en Grèce, Antoine de Neuville suit de près le projet du mathématicien grec Spyros Pnevmatikos de créer à Chalkis une "maison du Savoir". Et lorsque le projet voit le jour, il y amène ses groupes d'écoliers français découvrir de façon vivante la naissance du savoir. Il est vrai que le prototype de Chalkis sur l'île d'Eubée est ambitieux. Remonter de façon interactive à la pensée aristotélicienne en partant de la programmation informatique…

Mais pour le moment, c'est "le Retour des Philhellènes" qui fait courir Antoine de Neuville. Des philhellènes qu'il convie pendant les vacances de la Toussaint (23 octobre au 1er novembre) à un retour sur les hauts lieux des voyages scolaires, de Ioannina (Epire) à Mycènes (Péloponnèse).

Notes complémentaires: 

Association Arista
www.aristavoyages.com
36 rue Laffitte – 79009 PARIS – Tél. : 01 47 70 81 28

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire