Le Musée Benaki s'ouvre aux jeunes artistes européens

Le Musée Benaki était au cœur de l'actualité athénienne cette semaine avec le Premier ministre et ministre de la Culture, Costas Caramanlis, inaugurant jeudi dans la soirée une exposition dédiée à Antonis Benakis, fondateur du prestigieux Musée portant son nom à Athènes dans la nouvelle aile du Musée, rue Pireos, tandis que la veille c'était au ministre de l'Education, Marietta Giannakou, et du Secrétaire Général à la Jeunesse, Vasso Kollia d'inaugurer au Musée Benaki une première exposition dans les cadre des "Musées jumelés 2004".


"La culture est un pont pour une coopération internationale", a déclaré M. Caramanlis, qui est arrivé au Musée accompagné par toute la direction politique du ministère de la Culture, le ministre adjoint, Fani Palli-Petralia, et le secrétaire d'Etat, Petros Tatoulis. M. Caramanlis a réitéré le souhait que la Grèce devienne un centre de culture et d'éducation pour toute l'Europe du Sud-Est et la Méditerranée orientale, comme l'avait rêvé Antonis Benakis.

L'exposition est divisée en trois unités retraçant l'histoire de cette grande personnalité de la fin du 19e-debut 20e siècle.

Musées jumelés 2004

La veille c'était au ministre de l'Education, Marietta Giannakou, et du Secrétaire Général à la Jeunesse, Vasso Kollia d'inaugurer au Musée Benaki une première exposition dans les cadre des "Musées jumelés 2004", un programme soutenu par Cultura 2000 et reliant 9 pays européens, 36 musées et 106 jeunes créateurs et visant à promouvoir les jeunes artistes de l'art contemporain.

Cette exposition présentant un nombre égal d'artistes par pays est un des volets d'une série qui sera présentée en Italie, France, Russie, Tchéquie, Pays-Bas, Roumanie, Finlande et Croatie, de novembre 2004 à février 2005, les oeuvres aux cimaises étant toutes inspirées de chefs d'oeuvre passés.

L'objectif de ce programme est la connaissance et la mise en valeur du patrimoine artistique européen, l'ouverture sur de nouveaux horizons pour de jeunes artistes grâce à la mobilité d'un pays à l'autre, et le soutien à l'art par la mises en contacts des principaux acteurs, tels que les musées, les organismes publics, les artistes de renom et les critiques internationaux.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire