Nouvelle violation turque des eaux territoriales grecques, près d'Imia

Un navire turc de garde-cotes a violé dimanche une nouvelle fois les eaux territoriales grecques en se rapprochant des îlots de Imia à quelque 350 m. Selon des sources de presse, le navire turc, surveillé par un navire du corps de la capitainerie grecque, s'est trouvé dans la région des îlots entre 11h05 et 11h30, puis s'est retiré.

Cette nouvelle violation est intervenue alors que l'édition dominicale de To Vima, publiait une interview de Recep Tayyip Erdogan où le Premier ministre turc, assure que "un règlement juste est possible en Egée", et que "la Turquie est engagée à résoudre ses différends avec la Grèce sur toutes les questions en contestation en Egée".

M. Erdogan estime toutefois que "il ne serait pas juste de fixer un calendrier puisque l'objectif commun est de trouver des solutions globales qui soient acceptables par les deux parties", alors qu'a propos de la question chypriote, le Premier ministre turc fait porter toute la responsabilité de l'échec du plan de règlement du SG de l'ONU, Kofi Annan sur la partie greco-chypriote. "La partie turque, soutient-t-il, a fait son devoir pour une solution juste et viable de la question chypriote. Si les Chypriotes grecs finalement s'accordent sur l'idée qu'il existe dans l'île deux peuples égaux, alors nous pourrons avoir des progrès".

Enfin, M. Erdogan, qui assure compter toujours sur le soutient grec, s'est dit optimiste quant à l'obtention d'une date (mars ou avril) d'ouverture des négociations d'adhésion de son pays à l'UE.

i-GR/ANA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire