Judo : doublet français pour la finale. La Grèce première au classement

La Compétition sportive de judo qui se déroulait au Gymnase Olympique d'Ano Liossia s'est achevée dimanche sur une double victoire française grâce à Stéphanie POSSAMAI et Ghislain LEMAIRE. La Grèce totalisant 10 médailles, dont 2 d'or, se place en tête du classement général.


Stéphanie POSSAMAI en moins de 78 kilos chez les femmes et Ghislain LEMAIRE dans la catégorie des moins de 100 kilos Hommes furent les protagonistes de la dernière journée du tournoi qui a suscité bien des émotions et a permis, en fait, d'inaugurer l'un des gymnases les plus modernes au monde pour les sports ‘lourds'. La Grèce obtient, elle, deux médailles d'argent grâce à Varvara AKRITIDOU et Dionyssis ILIADIS qui ont perdu en finale sur ippon et deux médailles de bronze avec Katerina XANTHOPOULOU (qui l'a emporté sur Raissa KAGKELIDOU) et Thanassis GRAPSAS (contre le Finlandais Timo PELTOLA). L'équipe grecque se classe ainsi première au nombre des médailles avec un total de 10 (2 d'or, 2 d'argent, 6 de bronze).

Le Français Ghislain LEMAIRE, vice-champion du monde, récemment à Osaka, s'est imposé en maître absolu, bien qu'il ait eu des difficultés en finale à prendre le dessus sur Dionyssis ILIADIS, en réussissant un ippon 57 secondes avant la fin du combat. "Le combat a été très dur. Mon adversaire était très fort et j'étais désavantagé par le fait de ne pas avoir eu auparavant de combats si difficiles. Mon premier objectif demeure la médaille d'or olympique. Nous avions l'intention de visiter tous les sites à Athènes. Je fais confiance aux Grecs pour que tout soit prêt à temps pour les Jeux Olympiques", a déclaré le champion français.

Prenant la parole à son tour, Dionyssis ILIADIS a affirmé : "Le judoka français est très bon. Ma performance aurait été meilleure si j'avais été dans ma catégorie, du fait que je combats dans les 90 kilos. La compétition était assez bonne, vu la présence d'athlètes connus. Je me préparerai pour les Jeux Olympiques, en ayant pour but une médaille. Le Stade est le meilleur au monde et il sera encore plus beau en été."

Les deux médaillés de bronze ont déclaré :
Thanassis GRAPSAS : "En demi-finale, contre LEMAIRE, j'ai perdu connaissance et je n'ai pas compris ce qui s'était passé. Mais je ne m'en fais pas pour autant. Pour moi, cela a été un grand succès, puisque je concourais pour la première fois dans les 100 kilos, où je veux figurer au premier rang aux Jeux Olympiques. Il y a eu des petits problèmes, mais tout ira mieux cet été."

Thomas PILLE (Allemagne): "Une faute que j'ai commise m'a valu mon exclusion de la finale. Mais c'est le judo, c'est ça. Tout se joue sur un mouvement. J'ai apprécié le tournoi et l'atmosphère. J'essaierai d'assurer ma place aux Jeux Olympiques, mais je serai confronté pour ma qualification à deux autres athlètes en Allemagne".

Chez les femmes, Stéphanie POSSAMAI (23 ans) a été la meilleure de sa catégorie des 78 kilos, en prouvant qu'elle retrouve sa forme après la blessure qu'elle s'est faite au bras en septembre dernier. La finale contre la Grecque Varvara AKRITIDOU s'est jouée sur un ippon un peu plus d'une minute après le début du combat. La Française était ravie d'être en Grèce, et même de l'ensoleillement d'Athènes aujourd'hui : "Il ne manquait que les cinq anneaux olympiques, pour que ça fasse vraiment comme aux Jeux. Le Stade est exceptionnel, le personnel a beaucoup travaillé et tout était superbe. S'il fallait modifier quelque chose, ce serait peut-être les tableaux situés au bord du tatami, car les points et le temps n'étaient pas très visibles, de là où nous étions".

Varvara AKRITIDOU qui a décroché la médaille d'argent ne s'est pas montrée très satisfaite de sa prestation : "J'aurais voulu mieux combattre et je ne suis pas contente. Le niveau était assez haut. J'essaierai de faire de mon mieux pour les Jeux Olympiques. Le Stade est le meilleur que j'aie vu. Mon adversaire était très forte. Les déplacements ont posé quelques difficultés mais au cours des Jeux Olympiques, nous séjournerons au Village Olympique et il n'y aura pas de problème. Le judo n'est pas un sport largement connu du public mais il deviendra plus familier aux amateurs de sport grecs avec la promotion appropriée."

Les médaillées de bronze ont déclaré :

Katerina XANTHOPOULOU : "En décembre, j'avais perdu contre Kagkelidou. Aujourd'hui, je me suis rattrapée et je suis satisfaite car j'ai accompli une bonne performance dans une catégorie supérieure à la mienne, puisque je tire en moins de 70 kilos."
Annett BOEHM (Allemagne) : "J'étais malade il y encore quelques temps. Même avant les combats, je ne pouvais pas respirer. Mais l'expérience a été très utile, spécialement dans une catégorie supérieure à la mienne, puisque je suis en moins de 70 kilos. Le Stade est très beau, malgré le fait qu'il faisait un peu froid. J'espère que nous en dirons plus cet été aux Jeux Olympiques. Le tournoi était une expérience sensationnelle pour moi."

Avec ses 10 médailles (2 d'or, 2 d'argent et 6 de bronze, la Grèce vient en tête des pays récompensés. Suivent la France (2 d'or, 1 d'argent) l'Allemagne (1 d'or, 2 d'argent et 2 de bronze), la Finlande (1 d'or, 1 d'argent), la Russie (1 d'argent), la Roumanie (2 de bronze), l'Australie (1 de bronze).

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire