Aller au contenu principal

Les Balkans occidentaux multiplient les provocations envers Athènes

Published in Le Figaro on

L’exaspération de l’Albanie, de la Macédoine du Nord et de la Bulgarie face à la perspective d’une adhésion rapide de Kiev à l’UE ravive les tensions diplomatiques dans la région.

Ces dernières années, Athènes s'était longuement attelé à entretenir ses relations de bon voisinage dans la région : partenariats énergétiques, accords commerciaux, règlement de conflits historiques. L'effort, largement aidé par l'ouverture de la perspective européenne des Balkans occidentaux, avait porté ses fruits. Pourtant, ces derniers jours, force est de constater que les voisins balkaniques se détachent de leur rêve européen et jouent les provocations bilatérales avec Athènes.

À commencer par la Macédoine du Nord. En 2018, le pays a signé avec la Grèce, les accords de Prespa dans le cadre desquels Skopje acceptait d'ajouter la mention géographique « du Nord » au nom de son pays pour le distinguer de la province grecque de Macédoine. Cette nouvelle appellation mettait un terme à plus de vingt-sept ans de brouille sémantique. Pourtant, le 12 mai dernier, lors de son discours d'investiture, la nouvelle présidente nationaliste Gordana Silianovska du parti VMRO-DPMNE, a utilisé…