Aller au contenu principal

Grèce : face à la pénurie de travailleurs qualifiés, le gouvernement instaure la semaine de six jours

Published in Le Figaro on

Le pays va à contre-courant de certains États européens comme la Belgique ou le Royaume-Uni qui expérimentent une réduction du temps de travail.

Alors que la Grèce détient le record du temps de travail hebdomadaire de l'Union européenne, avec 41 heures, il est difficile d'imaginer faire plus. C'est pourtant le cas aujourd'hui. En instaurant la semaine de six jours, soit 48 heures - deux heures de plus par jour - pour certaines catégories d'entreprises, le pays va à contre-courant d'une Europe où certains États comme la Belgique et le Royaume-Uni expérimentent la semaine de quatre jours.

L'idée du gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotakis est de trouver la parade au recul inexorable de la population - la Grèce détient l'un des plus bas taux de natalité d'Europe - et de pallier la pénurie de travailleurs qualifiés qui touche le pays.

En légalisant la possibilité de travailler un jour de plus, l'exécutif estime que « c'est ainsi que les heures supplémentaires non payées jusqu'à présent le seront et que le travail non déclaré diminuera, assène-t-on dans les couloirs du ministère des Finances d'Athènes. C'est du gagnant-…