Moîrai / Moïraï / Moírai

10 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
profil sans photo
Moîrai / Moïraï / Moírai [Résolu]

Bonsoir,

Je me permets de créer un sujet sur ce forum dans l'espoir de trouver réponse à ma question. J'ignore si quelqu'un ici est en mesure de m'aider, mais je tente ma chance tout de même.

Je suis désespérément à la recherche de la bonne écriture du mot " Moîrai " ainsi que de sa prononciation correcte. J'ai effectué des recherches sur internet qui ne m'ont pas menée très loin. J'ai trouvé trois écritures différentes, Moîrai, Moïraï et Moírai. Il y a aussi Moira, qui, d'après ce que j'ai lu, représente les trois moires en une seule divinité, mais c'est Moî/ïrai qui m'intéresse.

Quelqu'un aurait-il la réponse ?

Merci à celui ou celle qui m'aidera.

Cordialement.

photo de Hecate
les Moires

Dans la mythologie grecque, les Moires, en grec ancien: Μοῖραι / Moîrai (translation du grec). sont les trois divinités du Destin. Elles en sont les suivantes  : 
1) Clotho, "l'a Fileuse" : qui tisse le fil de la vie. Elle symbolise le présent.
2) Lachésis, la Répartitrice :  le déroule. Elle détermine ce qui va passer en chaque personne.
3) Atropos, l'Inflexible :le coupe. Elle coupe le fil de la vie d'un homme, lorsque son heure est venue.
Elles sont associées aux cycles cosmiques, aux grandes déesses de la nature, de la végétation et de la fertilité.
La Moira, au singulier, représente une seule divinité entre de trois.

Au pluriel l'orthograohe juste est : les Moires 
Bonne chance 

profil sans photo
Bonsoir,

Bonsoir,

Je vous remercie pour votre réponse. Donc la bonne orthographe pour la translation du grec ancien est bien Moîrai en français. J'avais un doute parmi toutes les écritures qu'on peut voir sur internet.

Quant à la prononciation en français, j'ignore si on le prononce " Moiraille, Moiret, Moïraï ou Moïrai ". J'entends certains le prononcer Moiraille et d'autres Moïraï. Savez-vous quelle est la prononciation correcte ?

Merci beaucoup.

photo de Hecate
les Moires

Bonjour,

Sûrement vous n'avez pas fait attention à ces que je vous ai expliqués :

La Moire, (Mouar: la prononciation) au singulier, représente une seule divinité entre de trois.

Au pluriel l'orthograohe juste est : les Moires (Les Mouares)

UNE ECRITURE : Moires : plur.    La Moire : sing. Rien d'autre. Ne les confonds plus. 

https://fr.wiktionary.org/wiki/Moires#Pr...

https://www.littre.org/definition/moires

** A mon avis, pour que vous soyez claire, utilisez à dire: les trois Moires, ou une de trois Moires, pour differencier la prononciation, par l'étoffe à reflet.

Amicalement:

profil sans photo
Bonjour,

Bonjour,

Je ne cherche pas la prononciation française, mais la prononciation greque. Je sais qu'en français ça s'écrit " Les moires " et que ça se prononce " Les mouares ".

Donc je vais simplifier ma question qui, je te l'accorde, n'était pas claire.

Comment prononce-t-on les moires en grec et surtout, comment prononce-t-on " Moîrai " ?

J'espère avoir été moins fouillie dans mes propos.

Merci Hecate. 

photo de Hecate
les Moires

En moderne grec la prononciation est :

les Moires :Οι Μoίρες:  Ι Mires ( pl.)  

La Moire : Η Μοίρα : Ι Mira.( sin

En grec Ancien : Αἱ [(article fem. au plur.)]  Mοῖραι ( E Mire)  ---  Ἡ [(article fem. au plur.)] μοῖρα ( I Mira : sin. à la nominatif) 

Grec Ancien : Lorsque après les mot "Moira ou Moirai" suit un mot qui début par une voyelle, le "α ou ι" se perde et le mot tient une apostrophe :  ἐν ἡμέρᾳ δὲ μοῖρ᾽ ἀπρόσκοπος βροτῶν: à la lumière du jour on ne peut pas prophétiser le sort des mortels (Eschyle). 

photo de Hecate
Les Moires

Ἡ [(article fem. au singulier.)] pas au plur. comme j'écris.

Pardonnez moi, je me suis trompée. Corrigez SVP. 

Merci

photo de admin
Je crains n'apporter que

Je crains n'apporter que davantage de confusion à votre question plutôt qu'une réponse. Tout ce que vous mentionnez est à peu près correct, tout autant que les remarques d'Hécate. En fait, la retranscription comme la prononciation des mots issus du grec ancien dépend de la règle qu'on suivra. Déjà que le grec ancien n'est pas uniforme, dans son écriture et dans sa prononciation ; il suit une longue évolution depuis Homère jusqu'à nos jours. Alors quand on vient à le traduire dans une autre longue... il y en a qui le traduisent (ainsi va-t-il de Moire en français), d'autre qui le translittèrent (et on obtient Moira), on jongle avec les accents (qui ne sont pas les mêmes d'une période historique à l'autre), avec les diphtongues (idem, évolution de l'écriture dans le temps), avec les prononciations (différents selon les époques et les régions), avec les emprunts et influences étrangers, la capacité de la langue cible à rendre certains phonèmes, etc... (voir quelques normes de translittération ici). Et, comme nous n'avons pas de documents sonores de l'époque ancienne, et que dans l'antiquité il n'y avait ni lettres en bas de casse (minuscules), ni accents, ni esprits, vous trouverez autant de théories que de croisements entre les jongleries que je vient de mentionner. La difficulté de Wikipédia à présenter clairement le problème est caractéristique des approches différenciées de ses contributeurs. Vous trouverez une autre présentation très intéressant du problème, bien que datant maintenant de plus d'un siècle, dans cet article d'Émile-Louis Burnouf.

Concernant la prononciation, certaines écoles ont fini par s'imposer bien que les spécialistes leur reconnaissent des nombreuses faiblesses : érasmienne, reconstituée, grec actuel, et sûrement quelques autres...

Pour que vous ayez tout de même une réponse, je vous confirme la prononciation en grec moderne donné par Hécate, soit : au singulier "mira", et au pluriel "mirès" (écriture du nouveau grec dit démotique monotonique μοίρες) ou "mirè" (grec ancien et nouveau grec dit katharevousa Μοῖραι) avec l'accent tonique sur le "i". En France, le plus usuel serait "Moïraï" avec l'accent tonique sur le "o" ce qui correspond à la prononciation érasmienne et aussi à la prononciation reconstituée.

profil sans photo
Merci beaucoup pour votre

Merci beaucoup pour votre intervention qui n'a pas apporté plus de confusion, bien au contraire, grâce à vos explications ( en plus de celles d'Hecate ), j'ai enfin la réponse à ma question.

Je vous remercie, vous m'avez enlevé une sacrée épine du pied !

photo de admin
Espérant que l'épine n'était

Espérant que l'épine n'était pas trop douloureuse :)

Cette discussion a été fermée par l'administrateur car elle a trouvé une issue satisfaisante. Vous pouvez bien sûr créer un nouveau sujet de discussion sur le même thème ou un thème connexe.