Aller au contenu principal

Qatargate: 10 ex-collègues députés d’Eva Kaili dénoncent ses conditions de détention

Published in Le Soir on

Le Parlement européen (PE) a confirmé mercredi au Soir que dix eurodéputés du groupe des socio-démocrates (S&D) avaient transmis une lettre, le 13 février, à la présidente Roberta Metsola. Son objet : dénoncer les conditions dans lesquelles leur ex-collègue, la grecque Eva Kaili, est détenue préventivement à la prison de Haren depuis le 9 décembre dans le cadre du « Qatargate ». « La présidente a bien reçu une lettre et l'examinera. Il est d'usage que les élus et les groupes fassent part de leurs préoccupations à la présidence par lettre. Ces lettres ne sont pas publiques », indique le service presse du PE. « La présidente est en contact avec les autorités belges. »

À lire aussi L'avocat de Marc Tarabella: mon client est accusé à tort. Il est affaibli, incro

Selon nos informations, cette lettre est l'œuvre de 10 eurodéputés, toutes et tous de nationalité italienne. Ce qui est frappant, connaissant la nature du dossier touchant essentiellement des personnes proches ou actives au S&D et de nationalité italienne. « Ce n'est pas une initiative du groupe S&D mais une initiative individuelle des eurodéputés », précise la porte-parole du groupe politique,...

Explore