À Samos, un nouveau camp pour réfugiés aux allures de prison

Vue partielle du camp pour migrants de Zervou, sur l'île grecque de Samos, le 18 septembre 2021.  PHOTO / ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS

Vue partielle du camp pour migrants de Zervou, sur l'île grecque de Samos, le 18 septembre 2021.  PHOTO / ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS

Quelque 14 250 mètres carrés entourés par une double ligne de barbelés, surveillés par des miradors et des caméras, aux portes magnétiques et scanners à rayons X. C'est un camp moderne, à la pointe de la technologie et particulièrement contrôlé qui ouvre ses portes, ce lundi 20 septembre à Samos, pour héberger les demandeurs d'asile coincés sur l'île grecque.

D'une capacité d'accueil de 3 000 personnes, cette structure "nouvelle génération" ouvre un nouveau chapitre dans la gestion des migrations en Grèce.

"Le camp fermé et contrôlé inaugure un nouveau modèle", se réjouit le secrétaire général pour l'asile au sein du ministère grec des migrations, Manos Logothetis, auprès de TA NEA. "La nouvelle structure remplit les conditions de contrôle, de sécurité et de vie humaine", assure Logothetis au quotidien de centre-droit.

...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire