«Juifs, musulmans: l’exemple de Salonique». La chronique de Hakim El Karoui

Thessalonique est un exemple frappant de cohabitation entre juifs, musulmans et chrétiens à travers les âges, un exemple qui ne correspond pas à l'image que l'on a traditionnellement de la coexistence forcément conflictuelle des trois religions du Livre et notamment des juifs et des musulmans.

A Thessalonique, en effet, les Juifs séfarades expulsés d'Espagne par Isabelle la Catholique en pleine reconquista trouvèrent un refuge bienveillant. La ville devint progressivement un foyer d'accueil pour de nombreux Juifs en provenance aussi du Portugal ou de l'Italie du Sud (Naples espagnole, Sicile et Sardaigne aragonaises), pays qui adoptèrent aussi des arrêts d'expulsion. En effet, l'Empire ottoman se référant à la législation musulmane sur les gens du Livre (en arabe ahl al-kitâb) accordait une protection aux chrétiens et Juifs soumis au statut de dhimmi : ce...

Explorez...

Ajouter un commentaire