Le halloumi peut-il réconcilier les Chypriotes ?

Un restaurateur fait griller du halloumi à Nicosie, le 2 avril 2021.  REUTERS/Yiannis Kourtoglou

Un restaurateur fait griller du halloumi à Nicosie, le 2 avril 2021.  REUTERS/Yiannis Kourtoglou

Les efforts déployés par l'Union européenne (UE) pour réunir les Chypriotes autour d'un fromage risquent de tourner à l'aigre à cause d'un conflit quasi cinquantenaire.

L'UE a semé la zizanie sur l'île en accordant un statut spécial au produit laitier que les habitants hellénophones appellent halloumi et les turcophones hellim. La polémique, suscitée par une modification apparemment anodine des normes alimentaires de l'UE, met en évidence des tensions très présentes à l'approche de la conférence internationale prévue à la fin du mois pour tenter de relancer les pourparlers de paix après une interruption de près de quatre ans.

"À Chypre, la moindre mesure visant à rétablir la confiance demande des années de travail, déclare Fiona Mullen, directrice du cabinet d'expertise indépendant Sapienta Economics à Nicosie, la capitale. Mais le point...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...