Mycènes, Nauplie, Epidaure : les trésors de l'Argolide grecque en un week-end

3500 ans d'histoire grecque en trois sites majeurs et évocateurs. Mycènes, la cité riche en or d'Homère, Epidaure et son fameux théâtre et, entre les deux, Nauplie, la plus ravissante ville du Péloponnèse.

À une heure et demie d'Athènes, l'Argolide concentre trois trésors de la Grèce antique et moderne. On pose ses valises à Nauplie, la ville la plus romantique et raffinée du Péloponnèse qui se niche au creux du golfe argolique. La première capitale du pays (de 1829 à 1834) dégage un charme irrésistible avec ses monuments vénitiens et ottomans, ses ruelles remplies de cafés et tavernes, ses musées passionnants, sa promenade au bord de l'eau. Non loin de là, on révise ses classiques en visitant Mycènes et le célèbre théâtre d'Epidaure, deux sites archéologiques estampillés patrimoine de l'humanité.

La romantique NauplieFlâner dans la vieille ville de Nauplie, de places en ruelles, est un délice. Adobe Stock / Pierre Violet

Le site est spectaculaire : la petite ville s'adosse à deux rochers aux parois vertigineuses et couronnées d'anciennes citadelles. Flâner dans la vieille ville est un délice entre ses monuments, ses maisons néoclassiques, ses places...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...