Les salades grecques d’EDF Renouvelables

« Bonjour, votre ancien patron en Grèce nous a trompés et vous aussi. » En plein mois de juillet, EDF Renouvelables, la filiale de l'énergéticien spécialisée dans le solaire ou l'éolien, a reçu un message pour le moins inattendu.

L'entreprise française a été alertée par Libra Group, un groupe diversifié américain appartenant à une famille britannique d'origine grecque, présent dans l'énergie, le transport maritime ou encore l'immobilier. Ce conglomérat affirme avoir été victime sur plusieurs années d'une fraude tentaculaire dont il évalue les dommages globaux à près de 500 millions d'euros.

Le 12 juin 2020, Libra Group et ses filiales ont porté plainte contre dix individus et 69 entités légales devant la cour de Nicosie, à Chypre. Le groupe dénonce principalement les agissements de six hommes d'affaires, dont un ancien patron des activités en Grèce de Libra Group et un ex-directeur général d'EDF Renouvelables (EDF EN à l'époque) en Grèce, de juillet 2013 à juin 2017, selon sa fiche LinkedIn. L'affaire est en cours d'examen par la justice chypriote.

Parmi les transactions litigieuses, Libra Group affirme que le rachat, en juin 2016, par sa filiale...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...