La Grèce, aidée par la France, réarme face à la Turquie

Réservé aux abonnés

Le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, annonce un large programme de réarmement pour répondre à l'aggravation des tensions avec Ankara.

Dix-huit avions de combat Rafale, six neufs et douze d'occasion, figurent en haut de la liste du nouveau et vaste programme d'armement de la Grèce. Annoncée samedi soir par le premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, en marge de la rentrée politique à Thessalonique, dans le nord du pays, l'acquisition de ces avions s'effectuera en deux temps. «D'abord, l'armée de l'air française enverra des Rafale d'occasion afin de commencer à remplacer les quelque quarante Mirage 2000, vieillissants, acquis en 1985. Cela permettra à l'armée grecque d'avoir un nouveau souffle, le temps que les nouveaux Rafale arrivent par la suite», indique une source grecque impliquée dans le dossier. Les Grecs ont pu voir les Rafale à l'œuvre lors d'exercices conjoints des forces hellènes et françaises ces dernières semaines au-dessus de la Méditerranée.

À lire aussi : Des Rafale pour changer le rapport de force en Méditerranée orientale

Au cours de sa conférence de presse annuelle, dimanche 13 septembre, le premier ministre...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...