Méditerranée: la Grèce ratifie un accord avec l'Egypte, riposte à l'accord turco-libyen

Cet accord est considéré comme une riposte à l'accord turco-libyen signé fin 2019 autorisant la Turquie à accéder à une large espace maritime en Méditerranée orientale où d'importants gisements d'hydrocarbures ont été découverts ces dernières années.

Sa ratification intervient en pleine crise des relations gréco-turques en Méditerranée orientale où les deux pays voisins, tous deux membres de l'Otan, se disputent des zones maritimes riches en hydrocarbures.

En vertu de ce traité, l'Égypte et la Grèce sont désormais autorisées à tirer chacune le maximum d'avantages des ressources disponibles dans la zone économique exclusive (ZEE), notamment des réserves de pétrole et de gaz.

Depuis le 10 août, Ankara a déployé son bateau sismique Oruç Reis et son escorte de navires de guerre turcs pour procéder à des explorations au large de l'île grecque de Kastellorizo, à 2 km des côtes turques. Jeudi, Ankara a annoncé la prolongation de ses recherches en hydrocarbures.

Au total, 178 députés sur les 300 que compte le parlement grec ont voté en faveur de l'accord gréco-égyptien.

Un accord similaire entre Athènes et Rome avait été ratifié mercredi soir par le...

Ajouter un commentaire