La Turquie cherche des hydrocarbures dans les eaux grecques, la Grèce demande un sommet d’urgence à l’UE

La Grèce souhaite un sommet d'urgence de l'Union européenne sur la Turquie, a annoncé mardi 11 août le bureau du premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, après l'envoi d'un navire turc de recherche d'hydrocarbures dans une zone maritime grecque qu'Ankara dispute à Athènes. La découverte, ces dernières années, de vastes gisements gaziers en Méditerranée orientale a aiguisé l'appétit des pays riverains, comme la Grèce, Chypre, la Turquie, l'Egypte et Israël, donnant lieu à des disputes territoriales.

« Je ne peux pas vous dire si une décision sera prise aujourd'hui. Mais, bien sûr, nous sommes d'accord sur le fait que la situation en Méditerranée orientale est extrêmement préoccupante et doit être réglée par le dialogue », a répondu à la presse Peter Stano, porte-parole du chef de la diplomatie de l'Union Européenne (UE), Josep Borrell.

Athènes avait la veille accusé Ankara de « menacer la paix » en Méditerranée orientale, estimant que la présence dès lundi dans cette zone maritime du navire sismique de recherche turc Oruç-Reis constituait « une nouvelle escalade grave » et « montrait » le « rôle déstabilisant »<...

Ajouter un commentaire