Les insulaires grecs manifestent à Athènes contre les camps de migrants

Des îliens, impactés par la présence de migrants, manifestent contre le gouvernement à Athènes, le 13 février 2020

Des îliens, impactés par la présence de migrants, manifestent contre le gouvernement à Athènes, le 13 février 2020

Athènes - Responsables et habitants des îles grecques lourdement impactées par la présence de milliers de migrants ont fait le déplacement jusqu'à Athènes jeudi pour protester contre le plan gouvernemental de construire de nouveaux camps sur leurs îles.

Des dizaines de manifestants des îles de Lesbos, Chios et Samos, rassemblés devant le ministère de l'Intérieur, ont déployé des banderoles hostiles au projet du gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotakis. 

"Fermez les frontières, expulsez les migrants illégaux", "Non aux prisons des âmes", était inscrit sur des banderoles des manifestants. 

D'anciens députés et cadres du parti néo-nazi grec Aube dorée, jugés depuis cinq ans pour "participation à une organisation criminelle", se sont joints au rassemblement avant d'en être chassés par des manifestants, selon un journaliste de l'AFP.  

Confronté à une recrudescence des arrivées de migrants sur les îles égéennes et à l'asphyxie des camps qui les accueillent dans des conditions insalubres, le gouvernement grec a annoncé...

Explorez...
Ville: 

Ajouter un commentaire