La Grèce désarmée face aux incendies

«La situation est stabilisée, il n'y a plus de front d'incendie, mais il reste des foyers à éteindre.» Le vice-président des pompiers volontaires, Dimitris Zervas, semble soulagé. Depuis qu'un gigantesque incendie a éclaté mardi à 3 heures du matin dans le centre de l'île d'Eubée, la deuxième plus étendue de Grèce, 200 pompiers, professionnels et bénévoles, se sont mobilisés sur place pour se battre contre les flammes avec l'aide de 75 véhicules terrestres, cinq hélicoptères et six avions bombardiers d'eau. Pour la première fois, l'Italie a dépêché deux de ses appareils et l'Espagne en a envoyé un dans le cadre du plan RescUE de l'Union européenne. La Grèce, elle, doit encore progresser dans sa lutte contre les incendies.

Lire aussi: De violents incendies sévissent en Europe

Explorez...

Ajouter un commentaire