Européennes à Chypre : un opposant à Erdogan en course pour Bruxelles

De prime abord, Sener Levent n'a pas l'air bien loquace. Les rares messages électroniques échangés en amont avec lui sont quelque peu elliptiques. Pas plus facile de parler de vive voix : l'homme n'a pas de téléphone et c'est sa fille, Elvan, qui doit jouer les intermédiaires. Mais une fois assis derrière son bureau, à l'ombre d'une interminable, mais rassurante pile de journaux entassés, le journaliste abandonne enfin son masque sévère.

À 71 ans, le rédacteur en chef d'Afrika, quotidien de gauche de la République turque de Chypre du Nord (RTCN), a une cigarette toujours à portée de main, le rire facile et le plaisir du bon mot chevillé au corps. Après quelques échanges polis avec ce vétéran du paysage médiatique chypriote, la conversation embraie inévitablement sur la cible favorite du patron de presse : Recep Tayyip Erdogan, le président de la République turque voisine. « Dans toute ma carrière, j'ai toujours écrit et dénoncé les agissements des dictateurs de ce monde. Erdogan en est un. Donc, je me dois de le critiquer », explique Sener Levent.

Lire aussi Élections européennes : tout ce que vous devez savoir avant de voter

L...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire