À Athènes, sur le chantier de l’Acropole

RÉCIT - Quarante-cinq ans de travaux de restauration ont profondément transformé le visage de l'Acropole. Pour une génération d'archéologues grecs, ils auront été l'œuvre de toute une vie.

Cet article est issu du «Figaro Hors-Série» consacré à Athènes, la ville éternelle

Le Figaro Hors-Série vous propose de vivre une expérience exceptionnelle: table ronde sur Athènes et son histoire, représentation théâtrale et spectacle de danse macédonienne, le jeudi 16 mai au Conservatoire National d'Art Dramatique à Paris.

» Participez à la soirée exceptionnelle Athènes éternelle du Figaro Hors-Série

«Les travaux dureront autant qu'ils dureront. Il ne serait pas sérieux de leur affecter un terme. À la limite, on pourrait envisager qu'il soit nécessaire de reprendre, in fine, ce par quoi nous avons commencé et qu'ainsi, ils n'aient jamais de fin.» C'était au printemps 2004, quelques mois avant l'ouverture des Jeux olympiques qui revenaient pour la première fois à Athènes, plus d'un siècle après leur résurrection. Lazaros Kolonas était alors directeur général ...

Ajouter un commentaire

Articles similaires