Chypre: comparution d'un officier de l'armée, «tueur en série» présumé

Un officier de l'armée chypriote, qui a selon la police avoué le meurtre de sept femmes et filles étrangères, a comparu dimanche devant un tribunal à Nicosie après une plainte pour viol sur mineure déposée contre lui. La police chypriote a pour sa part annoncé avoir retrouvé un cinquième corps dans une valise jetée dans un lac aux environs de la capitale.

Arrêté le 18 avril, l'homme de 35 ans, n'a pas encore été inculpé pour ces homicides que la presse locale a qualifiés de «premiers meurtres en série» de l'île méditerranéenne. Sa détention préventive a été prolongée dimanche pour huit jours supplémentaires, selon un correspondant de l'AFP. L'officier a comparu sans avocat et indiqué au juge n'avoir «aucune objection» contre son maintien en détention.

Neophytos Shailos, chef du département d'enquête criminelle de Nicosie, a déclaré au tribunal qu'une Philippine de 19 ans avait récemment porté plainte pour viol contre le suspect. Selon lui, la jeune femme a indiqué dans sa plainte être entré en contact avec le meurtrier présumé en 2016, alors qu'elle était mineure, après avoir répondu à une offre sur internet pour une séance photo. Le chef de la police a...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire