Grèce: Merkel évoque la "souffrance" infligée par les nazis

En déplacement à Athènes ce vendredi, la chancelière est revenue sur les crimes commis pendant l'occupation de la Grèce.

Une reconnaissance pour réparer les relations dégradées par la crise. L'Allemagne "est consciente de sa responsabilité historique" pour "la souffrance" infligée en Grèce pendant la période nazie, a affirmé ce vendredi la chancelière Angela Merkel, lors de sa première visite officielle à Athènes depuis 2014. 

La revendication de réparations financières réclamées à l'Allemagne en compensation des crimes commis lors de l'occupation du pays par les nazis (1941-1944) et d'un emprunt forcé à la Grèce contracté en 1942 est un vieux débat en Grèce ravivé par la crise de la dette ces dernières années. 

 

"Nous sommes conscients de notre responsabilité historique. Nous savons aussi quelle souffrance nous avons infligée à la Grèce (...) durant la période du national-socialisme", a indiqué la chancelière allemande, avant de s'entretenir avec le président de la République hellénique, Prokopis Pavlopoulos. "C'est pourquoi la leçon pour nous, c'est que...

Ajouter un commentaire