La Macédoine vote pour changer de nom et s’ouvrir les portes de l’UE

Le message est martelé dans les journaux, à la télévision et par les régiments de diplomates occidentaux qui défilent dans le pays qui porte encore le nom de "République de Macédoine" : toutes les voix comptent pour intégrer l'UE et l'Otan. Dimanche, les citoyens sont appelés à se prononcer lors d'un référendum sur l'accord signé le 17 juin par le Premier ministre social-démocrate Zoran Zaev et son homologue grec Alexis Tsípras sur la "question du nom", qui empoisonne les relations entre les deux pays depuis l'éclatement de la Yougoslavie, en 1991.
(...)

Explorez...

Ajouter un commentaire