Chypre: vers un second tour serré pour le président sortant

Des responasables s'apprêtent à dépouiller une urne lors du premier tour de l'élection présidentielle chypriote à Tseri, au sud de la capitale Nicosie, le 28 janvier 2018

Des responasables s'apprêtent à dépouiller une urne lors du premier tour de l'élection présidentielle chypriote à Tseri, au sud de la capitale Nicosie, le 28 janvier 2018

Nicosie - Le président chypriote conservateur Nicos Anastasiades est arrivé en tête dimanche du premier tour de l'élection présidentielle, marqué par une forte abstention, et affrontera le candidat de gauche Stavros Malas pour diriger ce petit pays divisé depuis plus de 40 ans.

Donné favori par les sondages, le président sortant âgé de 71 ans a recueilli 35,50% des voix contre 30,25% pour son concurrent Stavros Malas, un ancien ministre de la Santé soutenu par le parti communiste Akel. Cet écart, moins important qu'attendu, promet un second tour serré le 4 février. 

Les deux hommes, déjà finalistes de la précédente présidentielle en 2013, se sont engagés à relancer les pourparlers pour réunifier l'île méditerranéenne. Mais M. Malas a critiqué le président sortant pour ne pas être allé assez loin dans les négociations. 

"La balance penche vers une solution" au problème chypriote, a déclaré à l'AFP l'analyste politique Christophoros Christophorou, en référence aux bons résultats des candidats pro-réunification. "Mais nous ne pouvons pas prévoir...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Organization: 

Ajouter un commentaire