Athènes réclame deux vases antiques «volés», mis en vente à Londres

Les vases étaient présentés sur le stand d'un concessionnaire d'art originaire de Bâle lors d'exposition d'art Frieze Masters à Londres.

Les vases étaient présentés sur le stand d'un concessionnaire d'art originaire de Bâle lors d'exposition d'art Frieze Masters à Londres.

Le ministère de la Culture grec a signifié son intention de remettre la main sur deux marbres, vieux de 2300 ans, qui auraient jadis été pillés. Ils ont été mis en vente par un concessionnaire originaire de Bâle à l'exposition d'art Frieze Masters, qui s'est tenue en octobre dernier.

La Grèce cherche à récupérer ce qui lui appartient. Le ministère de la Culture a annoncé vouloir revenir sur le sol hellène deux vases antiques, datant de 2300 ans, qui ont été volés, assure-t-il. Les deux objets ont été récemment mis en vente à l'exposition d'art Frieze Masters qui s'est tenue à Londres du 5 au 8 octobre.

«Deux vases funéraires en marbre, fabriqués à l'ère classique par des ateliers de l'Attique (la région d'Athènes) ont été récemment mis en vente à Londres», a déclaré le ministère dans un communiqué. Selon The Guardian , les vases étaient présentés sur le stand d'un concessionnaire d'art originaire de Bâle, Jean-David Cahn, dans le cadre de la foire britannique qui présente des œuvres d'art allant de l'antiquité jusqu'à la fin du XXe siècle. Si les prix pouvaient se négocier, la somme à débourser pour acquérir une de ces pièces tournait autour de 100.000 livres. <...

Explorez...
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire