Vénus de Milo: la Grèce espère récupérer la statue, exposée au Louvre

La Vénus de Milo a été découverte par un fermier grec en 1820 sur l'île de Milos. Crédits photo : PATRICK KOVARIK/AFP

La Vénus de Milo a été découverte par un fermier grec en 1820 sur l'île de Milos. Crédits photo : PATRICK KOVARIK/AFP

Deux cents ans après sa découverte en Grèce, la Vénus de Milo, l'une des plus grandes stars du musée du Louvre pourrait peut-être retourner dans son pays d'origine. C'est ce qu'ont annoncé à , plusieurs élus de l'île de Milos où la fameuse statue représentant la déesse de l'amour Aphrodite a été retrouvée par un fermier en 1820.

La sculpture se présente sous la forme d'une femme plus grande que nature qui mesure environ deux mètres. Le haut du corps est dénudé ; le bas est revêtu d'un himation roulé autour des hanches. Les cheveux sont relevés en un chignon maintenu par un bandeau, dont s'échappent trois mèches tombant sur la nuque. Le trait qui a fait sa renommée est bien sûr la perte de ses deux bras.

Gerasimos Damoulakis, le maire de l'îlot, a lancé une campagne «pour essayer de récupérer la sculpture et de la ramener sur ses terres natales». «C'est le début d'un combat pour retrouver un patrimoine ancestral qui appartient également à nos enfants», a-t-il affirmé à nos confrères. Une décision approuvée par le député Zampeta Tourlou qui considère que «la statue représentant Aphrodite est une immigrée et qu'il est temps pour elle de retourner en Grèce».

Explorez...

Commentaires

Photo de JC QUESNEL

Bonjour,
J'ai défendu le retour de la Vénus de Milo à Milos et signé en ligne la pétition du Maire de Milos. De retour du Dodécanèse, je constate que je n'ai pas pu visiter le magnifique musée archéologique de Nisyros (fermé pour insuffisance de crédits - il était ouvert encore l'an dernier), ni celui de Kalymnos ouvert seulement 4 jours sur 7 en pleine saison. En outre, je sais qu'à Nisyros l'Etat Grec envisage d'établir une nouvelle base militaire. Ce n'est donc pas l'insuffisance des budgets de l'Etat qui fait fermer les musées à Nisyros, mais les priorités de l'Etat. Et il vaut sans doute mieux développer le tourisme "all inclusive" que le tourisme culturel... Comment annuler ma signature à la pétition pour le retour de la Vénus de Milo à Milos ?

Ajouter un commentaire