Les créanciers de la Grèce veulent un accord

«Nous avons fait ce qui nous incombait et (...) nous attendons que nos créanciers en fassent de même. Qu'ils respectent les règles qu'ils ont eux-mêmes écrites. Qu'ils respectent mon pays», a déclaré le Premier ministre grec Alexis Tsipras. (Mercredi 14 juin 2017) Image: AFP

«Nous avons fait ce qui nous incombait et (...) nous attendons que nos créanciers en fassent de même. Qu'ils respectent les règles qu'ils ont eux-mêmes écrites. Qu'ils respectent mon pays», a déclaré le Premier ministre grec Alexis Tsipras. (Mercredi 14 juin 2017) Image: AFP

Après des mois de désaccords et des retards à répétition, les créanciers de la Grèce, zone euro et FMI, espèrent s'entendre jeudi à Luxembourg sur le versement d'argent frais à Athènes, qui écarterait le risque d'une nouvelle crise.

Après des mois de désaccords et des retards à répétition, les créanciers de la Grèce, zone euro et FMI, espèrent s'entendre jeudi à Luxembourg sur le versement d'argent frais à Athènes, qui écarterait le risque d'une nouvelle crise.

Les discussions entre les 19 ministres des Finances des pays ayant adopté la monnaie unique - l'Eurogroupe - en présence de la directrice générale du FMI Christine Lagarde, s'annoncent longues et difficiles.

Objectif: relancer le troisième plan d'aide à Athènes de 86 milliards d'euros (93 milliards de francs) signé en juillet 2015, mais qui patine depuis des mois, et permettre enfin le versement d'une...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...