Varoufakis : "Macron n'est pas pire que Chirac, Le Pen pas meilleure que son père"

Le silence de Jean-Luc Mélenchon, qui ne dira par ce qu'il votera au second tour de l'élection présidentielle dimanche 7 mai, tout comme il se refuse à appeler à voter Emmanuel Macron, suscite aussi des critiques dans les rangs de la gauche radicale européenne. C'est le cas de l'économiste grec Yanis Varoufakis, ancien ministre des Finances dans le gouvernement d'Alexis Tsipras, qui appelle à voter Macron. Interview. 

En 2016 vous aviez déclaré qu'Emmanuel Macron avait été le seul ministre européen à comprendre réellement les enjeux de la crise grecque en 2015, alors qu'il était en charge de l'Economie dans le gouvernement de François Hollande. Cela a-t-il pesé dans votre décision de le soutenir ?

Lorsque j'étais le ministre des Finances de la Grèce, Emmanuel Macron fut en effet le seul ministre provenant d'un pays européen puissant à se montrer à la hauteur de la situation. Il comprenait les enjeux et voulait trouver une solution. Il a réellement essayé de nous aider en proposant sa médiation entre François Hollande et Alexis Tsipras comme je le raconte dans ma tribune dans "Le Monde".

Mais ce n'est pas la question : mon soutien à Macron n...

Explorez...

Ajouter un commentaire