Retraite, fiscalité, privatisations : ces réformes primordiales pour la Grèce

? Libérer le pain, les soldes, les médicaments, mais pas le tsipouro

La Grèce va devoir appliquer des mesures, directement inspirées des préconisations de l'OCDE, libéralisant plusieurs activités commerciales: permettre l'ouverture de pharmacies par des non-pharmaciens, autoriser la vente de médicaments sans ordonnance dans les grandes surfaces, élargir les types de commerces autorisés à vendre du pain, autoriser les soldes à toutes les périodes de l'année, ouvrir les professions d'ingénieurs et notaires. Autant de sujets en discussion depuis plusieurs années déjà. En revanche, la vente en vrac de tsipouro, un alcool traditionnel souvent produit dans le cadre privé, sera interdite.

? Mesures fiscales tous azimuts

Des taux qui montent, qui baissent, des changements de plafond, de seuil, de catégorie: les modifications dans la domaine fiscal promettent de nouveaux maux de tête aux comptables qui ne cessent de critiquer l'instabilité du régime d'imposition grec.

Les agriculteurs sont particulièrement concernés, avec la fin de leur ristourne sur le carburant et d'un régime fiscal privilégié. Les armateurs ne sont pas...

Explorez...
Pays: 

Ajouter un commentaire