Sur les îles grecques, la situation «?honteuse?» des réfugiés en transit

27 juillet 2015- Ces migrants syriens et afghans approchent des côtes de l'île grecque de Lesbos, en provenance de Turquie. - Santi Palacios/AP/SIPA

27 juillet 2015- Ces migrants syriens et afghans approchent des côtes de l'île grecque de Lesbos, en provenance de Turquie. - Santi Palacios/AP/SIPA

+ INFOGRAPHIE - Des dizaines de milliers de migrants affluent chaque mois. Le Haut Commissariat aux Réfugiés appelle Athènes et l'Europe à agir d'urgence.

Lampedusa n'est pas le seul point noir. La situation des migrants et des réfugiés qui débarquent en masse sur les îles grecques en provenance de la Turquie est «?absolument honteuse?», prévient le Haut Commissariat aux réfugiés. Un de ses responsable demande au gouvernement grec d'agir en urgence.

«?En trente ans d'expérience humanitaire je n'ai jamais vu une situation pareille (...) C'est l'Union Européenne et c'est absolument honteux?», assène depuis Genève Vincent Cochetel, responsable de la division Europe du Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies (HCR).

Hausse de 750 % en... Un an

Les chiffres sont éloquents. De janvier à juillet le HCR estime que quelque 124.000 réfugiés et migrants sont arrivés de Turquie dans les îles grecques, principalement Lesvos, Chios, Kos, Samos et Leros. Sans compter ceux disparus durant la traversée de la Méditerranée.

Cela représente une hausse de 750% par rapport à la même période de 2014. En juillet il y a eu 50.000 nouvelles...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Organization: 
Personnes: 
Région: 

Ajouter un commentaire