Crise grecque : une monnaie commune pour remplacer la monnaie unique

Crédits photo : Michael Probst/AP

Crédits photo : Michael Probst/AP

Jean-Yves Archer est économiste. Il dirige le cabinet Archer et anime le think tank de recherche économique Archer 58 research. Il est diplômé de l'ENA (promotion de 1985) et titulaire d'un doctorat en économie à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. En savoir plus sur son site.

Récemment interrogés, les Français ont indiqué à plus de 60% qu'ils voteraient «non «au traité de 1992 si l'occasion leur en était donnée. On peut le regretter en tant qu'européen convaincu, on peut aussi constater la lucidité d'un peuple qui a compris qu'il y a une malfaçon dans cette construction présente de l'Europe. Les dizaines d'heures de négociations récentes au chevet de la Grèce ne sont pas là pour émettre un signal rassurant.

Pas davantage que le renflouement de tel ou tel pays depuis le pic de la crise en zone Euro.

Cause ou conséquence, la montée des nationalismes est évidente sur l'ensemble du Continent et particulièrement en Allemagne où les europhobes gagnent du terrain ( «Alternative für Deutschland «) tout autant que les partisans de la Mitteleuropa.

Notre monnaie unique, adolescente de 15 ans, passera-t-elle le cap de la majorité civile sans l...

Explorez...
Ville: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire