Crise grecque: Athènes prêt à des législatives anticipées

Le premier ministre Alexis Tsipras le 31 juillet à la Vouli, le parlement grec. Crédits photo : Thanassis Stavrakis/AP

Le premier ministre Alexis Tsipras le 31 juillet à la Vouli, le parlement grec. Crédits photo : Thanassis Stavrakis/AP

À Athènes

Alors que les discussions avec les représentants des créditeurs internationaux se poursuivent à un rythme soutenu, Alexis Tsipras peaufine sa stratégie. Mercredi, le premier ministre grec a affirmé que son gouvernement était «dans la dernière ligne droite vers la conclusion d'un accord avec les institutions», à savoir les représentants du FMI, de la BCE, du Mécanisme européen de stabilité et de la Commission. Il espère même que cet accord, qui permettra au pays de recevoir un troisième plan d'aide de 85 milliards d'euros, «mettra un terme à l'incertitude pour la Grèce dans l'eurozone». La même confiance, dans la conclusion d'un accord, est palpable dans les déclarations de Jean-Claude Juncker, président de la Commission. «Tous les rapports qui me parviennent me laissent penser qu'il ...

Explorez...

Ajouter un commentaire